Allergie aux piqûres d’abeilles et de guêpes

Allergie aux piqûres d’abeilles et de guêpes

Entre 15 et 25 % de la population est sensibilisée au venin de guêpe ou d’abeille (hyménoptères). Dans le cas des apiculteurs, ce chiffre atteint 36 % car ils sont particulièrement exposés. Des réactions sévères (généralisées) surviennent chez 5 à 15 % de la population. Il n’existe pas de données fiables sur la mortalité, mais elle est probablement plus élevée que supposée et certains cas de mort subite sont dus à cette allergie

Une abeille est-elle la même chose qu’une guêpe ?

Bien qu’ils appartiennent tous deux au même groupe d’insectes (les hyménoptères), ils présentent des différences importantes. Les guêpes sont omnivores tandis que les abeilles sont végétariennes et se nourrissent du nectar et du pollen des fleurs.

Le dard des guêpes est lisse, de sorte qu’une fois qu’elles ont piqué, elles peuvent l’extraire facilement et piquer à nouveau plusieurs fois ; en revanche, le dard des abeilles est dentelé et il est impossible de l’extraire de l’intérieur de la peau une fois qu’il est coincé, c’est pourquoi l’abeille ne peut piquer qu’une seule fois. Lorsque les abeilles collectent le pollen, leur corps est couvert d’abondants poils ; celui des guêpes est lisse.

Si je suis allergique aux guêpes, suis-je également allergique aux abeilles ?

On peut être allergique aux deux, mais généralement pas. Les protéines du venin responsables de l’allergie dans les deux cas sont différentes. Parfois, une sensibilisation croisée se produit à cause d’autres substances similaires qui peuvent provoquer une allergie moins fréquemment. Dans la pratique, cela est très rare.

Vous allez aimer :  Durée de vie des essaims d'abeilles : comprendre leur organisation et comportement saisonnier

La zone devient très enflée, cela signifie-t-il que je fais une allergie ?

Lorsque nous sommes piqués par une abeille ou une guêpe, une réaction inflammatoire locale se produit dans la zone de la piqûre. Ces réactions de rougeur, de gonflement et de douleur sont normales. Elles peuvent être très grandes, s’étendant sur plusieurs centimètres autour du dard. Aussi gênants et douloureux qu’ils puissent être, ils ne mettent pas la vie en danger.

Les commentaires sont clos.